Bache à la cuisine!

Du bon pour les papilles.. en toute simplicité!

05 avril 2010

C'est kitsch, mais qu'est-ce que c'est bon!

Il y a des recettes comme ça, qui me rappellent la douceur de mon enfance. Que j'ai toujours adorées. Certaines ne parlent habituellement pas franchement aux autres. Le hachis parmentier, par exemple. Il n'est pas pour moi synonyme de cantine, de nourriture industrielle avalée à grand renfort de verres d'eau, mais d'une cuisine réconfortante, faite avec amour, et avec de bons produits. De la bonne viande, de bonnes pommes de terre bien cuites, une bonne salade verte bien assaisonnée. De quoi faire aimer ça à n'importe qui, en somme.

Parmi les desserts qui ont ce goût d'enfance, la forêt noire arrive en tête. Faite avec les cerises au kirsch préparées par ma grand-mère. Un goût incomparable et inoubliable.
J'ai voulu le retrouver le week-end dernier lorsque nous avons accueilli les parents de R. Il faut dire que depuis le temps que je parlais de la forêt noire de ma mère à R, il me l'avait de nombreuses fois réclamées. Un petit coup de téléphone à ma mère et c'était parti.

_MG_2817b

Une seule chose à dire : cette forêt noire a fait l'unanimité. Ces cerises au kirsch : quel goût !!! Merci mamie ! De toute façon, il n'y a pas de secret : de bons produits, tout faire soi-même (surtout pas de chantilly en bouteille!)...

Forêt noire

Gênoise
Recette ici (clik) : parfaite, légère, moelleuse, goûtue.
Crème fouettée
25 cl de crème fraîche épaisse
40 grammes de sucre glace
Cerises
Le tiers d'une bouteille de 1 litre remplie de cerises au kirsch (j'ignore totalement le poids que cela représente)
+ 150 grammes de chocolat noir réduits en copeaux à l'aide d'un couteau économe

IMPORTANT : penser à placer à l'avance les batteurs du fouet électrique et un saladier au frigo, pour la crème fouettée.

Commencer par réaliser la gênoise en suivant les instructions de la recette en lien plus haut. Une fois refroidie, démouler et couper en deux dans la hauteur. Recouvrir d'un torchon propre et réserver.

Préparer la crème fouettée : dans le saladier frais, fouetter vivement la crème et le sucre glace. Lorsque la crème forme des pics, c'est prêt. Réserver au frais.

Assemblage :
Première couche : imbiber une couche de gênoise de kirsch. Recouvrir de crème fouettée, puis parsemer généreusement de cerises, dénoyautées et équeutées (issues du bocal de cerises au kirsch).
Deuxième couche : Recouvrir la première couche de la seconde couche de gênoise. Imbiber également (si vous avez peur que ce soit trop fort, ne pas hésiter à couper le kirsch avec un peu d'eau sucrée).
Finition : Recouvrir tout le gâteau de crème fouettée. Recouvrir alors du chocolat en copeaux, de manière bien homogène. Disposer des cerises entières (avec la queue) sur le dessus. Décorer éventuellement à l'aide du reste de crème fouettée.
On peut aussi faire une troisième couche bien entendu.

Se consomme immédiatement, et assez frais. Reste délicieuse dans les 24 heures suivantes. Nous l'avons même trouvée meilleure le lendemain car les arômes s'étaient bien diffusés.

Il me reste des cerises au kirsch, je me demande bien ce que je vais en faire, des idées ?

PS : désolée pour l'horrible photo, mais j'ai dû me dépêcher de prendre la photo avant que tout ne soit dévoré, il faisait très sombre, tout ça, tout ça (toujours des excuses!)

Posté par bache à 18:52 - c'est sucré - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,