Bache à la cuisine!

Du bon pour les papilles.. en toute simplicité!

14 avril 2010

Des petites choses à l'ail des ours

Il paraîtrait que c'est le printemps, que la nature se réveille, tout ça, tout ça. C'est vrai que le week-end dernier, je l'ai vu,le printemps. Presque l'été d'ailleurs. C'était en Arles. Cette jolie ville, qui parait petite et mignonne, est quand même en superficie la plus grande de France Métropolitaine. Eh oui. ses limites administratives englobent toute la Camargue (dixit un mystérieux chauffeur de Jaguar).
Mais plutôt que sa superficie, j'ai préféré ses arènes, ses rues tortueuses, sa place de la mairie, et ses lumières. Surtout le soir, quand le soleil descend. Il a été agréable de s'asseoir alors au coin d'une rue, sur des marches d'escaliers, et de profiter du paisible paysage.
J'ai regretté d'y passer si vite, de ne pas avoir le temps de pousser jusqu'à la mer, jusqu'à la Camargue.

_MG_2894b

_MG_2899b _MG_2909b

Rentrée sur Genève, l'été était fini, mais les arbres sont en feuilles ou en fleurs, c'est selon, et le soleil semble se faire de plus en plus insistant, et c'est tant mieux.
Alors, j'ai cuisiné un peu d'ail des ours. C'est vrai que c'est bon, ces petites feuilles qui embaument le sac, le frigo, enfin, tout ce qu'elles touchent.

_MG_2916b

Petits soufflés à l'ail des ours
Pour deux personnes
1 oeuf, jaune et blanc séparés
20 grammes de beurre
20 grammes de farine
30 cl de lait
50 grammes de fromage râpé
8 feuilles d'ail des ours bien lavées et séchées
poivre, sel, muscade

Commencer par préparer la béchamel. Pour cela, faire fondre à feu doux le beurre, y ajouter d'un coup la farine, mélanger au fouet et faire cuire quelques minutes. Puis ajouter progressivement le lait, en fouettant sans cesse, jusqu'à épaississement et laisser à nouveau sur le feu quelques minutes. Saler, poivrer, mettre un peu de muscade.

Dans un petit saladier battre le blanc d'oeuf en neige, très ferme, avec une pincée de sel.

Hacher l'ail des ours. L'ajouter à la béchamel, ainsi que le jaune d'oeuf et le fromage râpé. Enfin, incorporer le blanc en neige délicatement.

Répartir dans des ramequins (2 à 3 selon leur taille) et faire cuire 25 minutes à 190°C. Servir immédiatement, avec une salade verte par exemple.

Je n'ai pas eu le temps de prendre une photo avant que les soufflés ne retombent, dommage, d'habitude ils tiennent plus longtemps. Avec un blanc d'oeuf en plus, il tiennent peut-être mieux.

Posté par bache à 19:32 - c'est salé - Petits mots [7] - Permalien [#]
Tags : ,

Petits mots

    Ah je vois que tu as fini par en trouver de cette bestiole sauvage. Joyeuse ton idée de soufflé

    Posté par marion, 15 avril 2010 à 07:17
  • Une super recette pour utiliser l'ail des ours!

    Posté par Célaie, 15 avril 2010 à 08:40
  • Merveilleux tes petits soufflés, tout simples, mais so chic ! Bisous

    Posté par Flo, 15 avril 2010 à 21:01
  • Superbes, ces soufflets!! Je note la recette!
    56oceane

    Posté par 56oceane, 27 avril 2010 à 22:23
  • Comme je le disais à Marion, je suis terriblement jalouse , je ne connais même pas la saveur de l'ail des ours. (même en cherchant bien, à Lyon, je n'en ai pas trouvé)

    Posté par Camille, 29 avril 2010 à 18:59
  • Oh mais ça a changé par ici !

    Je suis comme Camille, je ne connais pas la saveur de l'ail des ours ... Mais j'aime tes petits soufflés, et tes petites histoires

    Posté par Lili Végétatout, 09 mai 2010 à 22:54
  • et voilà moi aussi je ne connais pas car toute bêtement je n'en ai jamais trouvé

    Posté par talonhautcacao, 09 mars 2011 à 14:59

Poster un petit mot