Bache à la cuisine!

Du bon pour les papilles.. en toute simplicité!

23 octobre 2009

Une tarte aux coings et aux pommes, parce que l'automne est bel et bien là

L'automne est bel et bien là, plus la peine de se voiler la face. Sortir les bottines, les jupes un peu plus épaisses, le manteau. Penser à acheter des gants, ou au moins un bonnet, pour les sorties de la piscine (parce que le choc thermique est décidément violent).
Entendre les hauts-savoyards dire que si ça continue, on va pouvoir skier en novembre, et regretter alors d'avoir oublié la veste, la combi et tout le tralala chez les parents, chez qui, au vu de l'emploi du temps et du prix du train en Suisse, on ne va probablement pas rentrer avant Noël.
Au marché, troquer les aubergines, les concombres, les poivrons, les pêches et autres douceurs estivales contre les courges, le raisin, les pommes, les poires.. et les coings.


_MG_1908


Avant cet automne, pour moi le coing était une sorte de vague souvenir d'enfance, ou alors ne se concevait à peu près qu'en gelée. En fait, au gré des promenades sur vos blogs, j'ai trouvé quelques chouettes idées, pour en faire un fruit un peu plus.. attrayant. Je n'ai fait de grande invention avec cette recette, mais elle a fait des heureux, pour le goûter, en rentrant de la fac, et c'est déjà pas mal.

_MG_1914Tarte aux coings et au pommes

Pâte brisée:
90 grammes de beurre
200 grammes de farine
1 oeuf
un peu de sucre
un peu d'eau


Garniture:
4 petits coings
1 grosse pomme (ou 2 petites)
1 oeuf
15 cl de crème fraîche (ou mélange crème fraîche et lait)
30 grammes d'amandes en poudres
1 cuillère à soupe de sucre


Préparer la pâte un peu à l'avance, en commençant par mêler la farine au beurre ramolli, puis en ajoutant le sucre, l'oeuf et en ajustant la texture avec un peu d'eau. Malaxer, former une boule et placer au réfrigérateur une petite heure, c'est plus facile à étaler après. Puis, abaisser et disposer dans un moule à tarte prélablement chemisé, ou recouvert de papier sulfurisé.

Préparer la garniture : éplucher les coings et la pomme, les couper en lamelles. Les disposer sur la pâte en alternant la pomme et le coing.
Dans un bol, fouetter l'oeuf, ajouter la crème, la poudre d'amande et le sucre, bien mêler, puis verser sur la tarte.

Enfourner pour environ 25 minutes à 200°C.

Déguster avec un thé, un chocolat chaud, ou encore du lait au sirop d'orgeat (c'est mon petit plaisir ces temps-ci). Et, aussi, ne faites pas comme moi : n'oubliez pas le sucre... (c'était quand même très bon, mais un peu plus sucré ça n'aurait pas été gênant ^^).

Posté par bache à 17:54 - c'est sucré - Petits mots [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Petits mots

    Ton assiette est très très belle!

    Posté par loukoum°°°, 23 octobre 2009 à 19:00
  • Y'a des jours comme ça, où je reprendrais bien des études en Suisse, moi... 'sais pas pourquoi... )

    Posté par 56oceane, 23 octobre 2009 à 22:22
  • je te déconseille la doudoune tout de suite parce que tu vas mettre quoi après quand il fera froid pour de vrai ? Souviens toi de ces paroles quand la douce bise soufflera ^^ C'est vrai que l'hiver attaque fort cette année mais bon, il est arrivé assez tard, c'est déjà ça.....
    Tu me fais penser qu'il faut que j'aille acheter un coing cette année, histoire de continuer ma découverte de ce fruit étrange à la peau dure.

    Posté par marion, 24 octobre 2009 à 08:04
  • Je mange rarement du coing autrement qu'en gelée ou en pâte de fruits... C'est juste qu'il me manque des idées pour le cuisiner ! Là, je suis comblée, ta tarte a l'air délicieuse. Merci pour cette belle idée !

    Posté par Lilie, 25 octobre 2009 à 16:24
  • Loukoum°°° : ouiii !

    56oceane : faut pas hésiter, c'est si bien les études

    marion : me fais pas peur ^^ j'ai vu des photos de la rive des Pâquis sous la glace, l'hiver a l'air rude par ici..
    Au marché de Gaillard il y a de jolis coings en ce moment!

    Lilie : contente que ça te plaise.. pour ma part je vais peut-être faire un peu de gelée, tant qu'il y en a encore!

    Posté par bache, 25 octobre 2009 à 18:54
  • Bon, je ne sais même pas ce qu'est un coin, et j'ai encore des aubergines et des poivrons dans ma cuisine. (youpi)
    bon courage pour l'hiver, ça va être moins drôle qu'à Rennes, à mon avis. (mais peut-être moins de pluie?)

    Posté par Camille, 25 octobre 2009 à 21:07
  • ahahaha. Un coing, pardon.

    Posté par Camille, 25 octobre 2009 à 22:03
  • J'avoue : je mange encore des aubergines et des poivrons au RU. Mais au marché, ils sont bel et bien passés à autre chose !

    Posté par bache, 27 octobre 2009 à 18:54

Poster un petit mot