Bache à la cuisine!

Du bon pour les papilles.. en toute simplicité!

03 octobre 2009

La vallée, et la gâteau renversé aux fruits d'été

La vie dans une vallée. Je sens ce que c'est, depuis mon arrivée à Genève. C'est être entouré de montagnes, masses majestueuses de roche et de forêt. Jeux d'ombre, de lumière, de brume parfois. Le plaisir et le luxe de pouvoir y monter à pied depuis chez soi. D'en haut, y contempler le Mont Blanc, si la brume se dissipe, la ville sinon, le lac d'Annecy, parfois.

Une vallée, certes, lacustre quand même. Inertie thermique du lac, 20°C en septembre. Le romantisme des balades, le soir, dans la douceur des rives, entendre le bateau à vapeur (mais sans vapeur, il imite juste le bruit), s'éloigner de la berge. Et la lumière, dans les petites rues de la vieille ville, cette lumière si douce. Les parcs, le classicisme extrême, c'est aussi Genève. C'est tout aussi doux. On s'y sent bien.

_MG_1570

L'éloignement, mine de rien. Un trajet interminablement beau, dans les pré-Alpes, pour pouvoir rejoindre ce Lyon (où l'on peut rencontrer une blogueuse pétillante et charmante), qu'en la moitié du temps de trajet on rejoint en voiture. En voiture, la traversée de moult tunnels et viaducs, qui nous rappelle que seule la volonté de l'homme a pu relier ce minuscule territoire au reste du monde (j'exagère, à la France). La traversée de ces montagnes effectuée, on se sent ailleurs.

_MG_1743

Si vous voulez comme moi faire durer l'été, encore et toujours, ou si vos étals de cet automne indien vous proposent toujours des fruits sucrés, charnus, et estivaux, et parce que Mlle chéché l'a si gentiment demandée, la recette du gâteau renversé aux abricots et groseilles. Une variation de la tarte renversée rhubarbe-prunes-abricots.

Gâteau renversé aux abricots et groseilles

_MG_0989b _MG_0968

Garniture
700 grammes d'abricots
300 grammes de groseilles
1CC de cannelle
75 g de beurre froid coupé en dés
130 g de sucre roux

Pâte
100 g de beurre mou
150 g de sucre roux
3 œufs
250 g de farine
10 cl de lait
1 sachet de levure chimique
1 sachet de sucre vanillé
1 CS de rhum

La garniture
Tapisser le fond d’un moule à manqué (26cm de diamètre pour le mien) des

75 g de beurre en morceaux et des 130 g de sucre. Enfourner à 160°C 5-6 minutes, jusqu'à ce que le beurre soit fondu, répartir le tout de manière homogène.
Laver les abricots et les groseilles, découper les abricots.
Sortir le moule du four. Ajouter les groseilles et les abricots, en dessinant des cercles concentriques (ça fait plus joli quand même).

La pâte
Préparer la pâte : mélanger le beurre mou et le sucre au fouet jusqu’à obtention d’un mélange homogène. Ajouter les œufs, le lait, et le rhum), mélanger. Ajouter enfin la vanille, la farine et la levure. Mélanger soigneusement et verser cette préparation sur les fruits.
Enfourner 50 minutes à 160°C, puis laisser refroidir 15 minutes avant de démouler.

Posté par bache à 19:26 - c'est sucré - Petits mots [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Petits mots

    Tu me fais rêver! Que de douceur et de paix dans ce billet...
    Et quel gâteau appétissant pour finir!

    Posté par 56oceane, 04 octobre 2009 à 00:03
  • oh! c'est trop gentil!
    comme il n'y a plus de groseilles ou d'abricots à l'horizon, je vais me lancer dans une déclinaison au coing (j'en ai tout plein)... tu en dis quoi? merci merci merci en tout cas, il a l'air toujours divin!
    et ton nouveau décor est splendide, je trouve.

    Posté par les chéchés, 05 octobre 2009 à 15:32
  • 56oceane : C'est gentil

    les chéchés : quelle bonne idée, les coings... voila que tu m'as donné envie, j'espère en trouver au marché samedi!
    Et en effet, quel paysage par ici. Et encore, je n'ai pas encore réussi à emprisonner le Mont Blanc étincelant en fin d'après-midi dans mon appareil photo..

    Posté par bache, 07 octobre 2009 à 11:48
  • La première photo, qu'est ce que c'est ? ton université ? (laisse moi rêver)
    J'aime bien ton gâteau renversé, j'aime bien l'idée des coings aussi.

    Posté par Camille, 10 octobre 2009 à 12:00
  • Non ce n'est pas mon université. Mais l'université est plutôt pas mal non plus, pas dans le même genre, mais rien à voir avec la plupart des facs de SHS en France! Il s'agit sur la photo du palais Eynard, une annexe des services administratifs de Genève.

    Posté par bache, 10 octobre 2009 à 15:01
  • Hé mais on est voisines! Un clin d'œil d'Annemasse^^ J'ai débarqué il y a bientôt huit ans dans le coin et Genève ne me déçoit pas . Belles balades à toi sur les monts enneigés ou non selon la saison et belles découvertes culinaires, la Suisse regorge de trésors (je te conseille une meringue à la crème de Gruyère, juste une tuerie!)

    Posté par marion, 19 octobre 2009 à 08:18

Poster un petit mot